Contraceptifs après un avortement

Pour safe2choose, en collaboration avec Find My Method

Au cours des prochains mois, et en collaboration avec notre plate-forme sœur, Find My Method, nous publierons des articles qui parlent de l’intersectionnalité entre l’avortement et les contraceptifs. Nous souhaitons contextualiser l’accès aux contraceptifs en ce qui concerne les droits à l’avortement, dans le but de mettre en évidence la nécessité d’une compréhension intégrée de la santé sexuelle et reproductive pour les femmes enceintes.

Dans le cadre des recommandations formulées par l’Organisation Mondiale de la Santé pour les soins intégrés, les recommandations en matière de contraception devraient faire partie intégrante des services d’avortement, à moins qu’elles ne soient limitées par d’autres circonstances atténuantes. (1)  À la suite d’un avortement, votre fertilité revient presque immédiatement, et c’est le meilleur moment pour parler à votre praticien de la méthode contraceptive la plus appropriée pour vous. Cet article sert à vous informer sur les différentes méthodes que vous pourriez aborder au cours de la conversation après votre avortement, et qui sont les plus sûres pour vous.

En l’absence de complications tels que des saignements excessifs, les contraceptifs peuvent être utilisés presque immédiatement et pratiquement n’importe quelle méthodologie peut être adoptée (2). Si vous souhaitez éviter les grossesses non désirées, de nombreux professionnels de la santé suggèrent d’utiliser une méthode de contraception réversible à longue durée d’action, également connue sous le nom de CRLDA (3).

Cet ensemble de contraceptifs comprend:

  • L’implant – Un traitement hormonal qui est placé sous la peau de votre bras et qui est viable pendant 3 à 5 ans, selon la marque et les types d’implants. Ce contraceptif particulier peut être inséré directement après un avortement et a un taux de réussite de 99% pour empêcher les grossesses non désirées. S’il est inséré immédiatement après un avortement, vous devez attendre 7 jours avant d’avoir des relations sexuelles sans autre forme de contraception, comme un préservatif.
  • Le dispositif intra-utérin (DIU) – Il peut être hormonal ou non hormonal et il est placé à l’intérieur de l’utérus par le canal vaginal , pendant 5 à 10 ans. En raison de la nature de nombreux avortements provoquant une éjection de la muqueuse utérine, il est généralement suggéré d’attendre 2 semaines avant de poser un DIU, afin de réduire la probabilité qu’il soit rejeté. Si le dispositif est inséré immédiatement après un avortement, vous devez attendre 7 jours avant d’avoir des relations sexuelles sans autre forme de contraception, comme un préservatif.
  • Le DMPA (l’acétate de médroxyprogestérone dépôt (DMPA) est une hormone progestérone à action prolongée qui est administrée par injection toutes les 12 semaines. Elle peut être administrée immédiatement après un avortement, mais comme pour la CRLDA mentionné ci-dessus, une autre forme de contraception doit être utilisée pendant les rapports sexuels durant les 7 premiers jours suivant l’insertion.

Ces méthodes contraceptives sont généralement sûres et efficaces pour prévenir les grossesses non désirées, mais chaque organisme est différent et il faut faire preuve de prudence lors du choix du contraceptif à utiliser. Utilisez l’outil « trouver ma méthode » sur le site Find My Method pour mieux comprendre chacune de ces CRLDA, ses inconvénients caractéristiques , leurs limites et plus encore. 

Si vous choisissez de ne pas utiliser une méthode CRLDA pour quelques raisons, il existe d’autres options qui peuvent également être utilisées peu de temps après un avortement. Celles-ci incluent:

  • La pilule – Un contraceptif hormonal qui est pris par voie orale tous les jours pendant la durée d’un cycle. Cette option peut être utilisée juste après un avortement, mais il est conseillé d’attendre 2 jours avant de la choisir comme seule méthode de contraception s’il s’agit d’une pilule contenant uniquement de la progestérone, et 9 jours s’il s’agit d’une pilule combinée.
  • Le timbre – Vous portez le timbre sur certaines parties de votre corps et il libère des hormones à travers votre peau qui empêchent la grossesse. Il peut être administré dès que l’avortement est terminé, mais vous devez attendre 7 jours avant de l’utiliser comme seule option de méthode contraceptive.
  •   L’anneau – Vous portez le petit anneau flexible à l’intérieur de votre vagin et il empêche la grossesse en libérant des hormones dans votre corps. Cette méthode de contraception peut également être utilisée immédiatement après un avortement, mais comme pour le timbre, il est  recommandé de patienter 7 jours avant de l’utiliser comme votre seule option de contraception.

En plus des méthodes de contraception mentionnées ci-dessus, la pilule contraceptive d’urgence est également une option qui peut être utilisée après un avortement. Bien que ce ne soit pas une option à long terme, c’est toujours une alternative viable si vous vous trouvez dans une situation où vous en avez besoin. Après l’utilisation de contraceptifs d’urgence, il est conseillé de consulter un praticien sur les contraceptifs à long terme à votre disposition.

Pour en savoir plus sur les méthodes contraceptives, visitez la plateforme Find My Method.

À propos de l’auteur: Marie-Simone Kadurira est la consultante pour l’Afrique australe et l’Asie du Sud-Est chez safe2choose. En dehors de ce travail, elle est une championne des droits SSR en Afrique subsaharienne à travers son organisation à but non lucratif «Vasikana Vedu» qui fournit des produits sanitaires aux communautés sous-représentées.

Instagram: @_bampassy_

Facebook: Marie Kadurira


Sources

(1): Organisation Mondiale de la Santé, Avortement sécurisé: Directives techniques et stratégiques à l’intention des systèmes de santé : https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/78413/9789242548433_fre.pdf?sequence=1&isAllowed=y

(2): Family Planning, High Impact Practices, Planification familiale après un avortement – Renforcer la composante de planification familiale des soins après un avortement: https://www.fphighimpactpractices.org/fr/briefs/planification-familiale-apres-avortement/

(3) USAID – Les contraceptifs réversibles à longue durée d’action et les méthodes permanentes pour les clients SAA: http://www.respond-project.org/pages/pac/pac-meeting-saly-october-2013/presentations-day2/06-LARCs-and-PMs-for-PAC-clients-2013-10-French.pdf

(4) Find my method FR: https://findmymethod.org/fr

Nous restons disponible pour vous soutenir tout au long de votre avortement durant le COVID-19

Nous surveillons de près la situation du coronavirus dans le monde et nous continuons de mettre à jour nos informations et nos services.

Nous conseillons à nos visiteurs de:

  1. Lire notre dernier blog sur l'avortement et le COVID-19
  2. Suivre les directives de sécurité de l'OMS sur le COVID-19
  3. Contacter nos conseillères