Je suis du groupe sanguin Rh négatif. Cela pose-t-il un problème?

Selon les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé [1] sur l’avortement sans risque, le test de determination Rhésus (Rh(D) n’est pas requis pour avoir un avortement. Traditionnellement, les femmes dont le groupe sanguin était Rhésus négatif recevaient une immunoglobulines humaines anti-Rho (D) (rhogame) dans les 72 heures suivant l’avortement. Toutefois, des recherches ont montré que cela n’était probablement pas nécessaire. Si vous vivez dans un endroit où l’administration d’immunoglobulines Rh est la norme des soins locaux après une fausse couche ou un avortement chirurgical, il est recommandé de la recevoir après un avortement médicamenteux [1]. N’oubliez pas que si vous êtes Rh négatif et recherchez de l’immunoglobine Rh après votre avortement, vous n’avez pas besoin de dire que vous avez pris les pilules abortives car les signes et les symptômes sont les mêmes que ceux d’une fausse couche.


Sources

[1] WHO. Avortement sécurisé: orientations techniques et politiques pour les systèmes de santé. Second edition. 2012. Récupéré de:
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/70914/?sequence=1

Nous restons disponible pour vous soutenir tout au long de votre avortement durant le COVID-19

Nous surveillons de près la situation du coronavirus dans le monde et nous continuons de mettre à jour nos informations et nos services.

Nous conseillons à nos visiteurs de:

  1. Lire notre dernier blog sur l'avortement et le COVID-19
  2. Suivre les directives de sécurité de l'OMS sur le COVID-19
  3. Contacter nos conseillères